Terreur Humaine

Je rentre dans la salle. Il fait déjà sombre. Le film va commencer. Ce film est fantastique, magnifique, mais éprouvant. Oui, ce film est un film d’horreur. Sans doute parmi les plus réussis. Ca commence, la musique angoissante résonne fortement dans la salle. Chacun ici se laisse porter par la peur. Nous devenons tous plus fragile encore face à la grandeur des images. Il y a tous ces petits éléments, dialogues, cadres, qui font monter une tension palpable. Soudain on y est. Cet instant où ce que l’on ressent est à son paroxysme. On devrait être en train de pisser sur nos fauteuils. Mais non. On ne pisse pas. On sourit. Certains rient même. Tous nous venons de voir de quoi faire retomber cette pression. Ce rictus de l’acteur est à l’image de la folie du personnage, il devrait être perçu comme l’apogée de la scène. Mais non. Il fait rire, sourire dans l’ensemble. Il faudrait être fou pour expliquer ce sourire étrange, malsain. La situation est stressante, terrifiante, puis passe au delà, et l’au delà nous change. Nous nous retranchons dans ce que nous avons de plus personnel. Le rire. Alors nous rions. Nous rions face à la peur. Nous rions car avoir peur est absurde. La peur de voir la Fin nous terrorise. Ce chemin qui y mène nous angoisse tous. Ce trajet c’est notre quotidien, et c’est là qu’est la vraie peur. Alors rions de tout. Rions de nous… car la Fin n’existe pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s